Les équipes de la Ville de Paris dans la peau de personnes âgées


En septembre dernier, Gérond’If, le gérontopôle d’Île-de-France a rencontré Véronique Levieux, Adjointe à la Mairie de Paris en charge des seniors et des solidarités entre les générations, et son équipe. Grâce à ses costumes de simulation du grand âge, Gérond’If leur a permis d’expérimenter le vécu des personnes âgées tant au niveau sensoriel que moteur avec différentes mises en situation de la vie quotidienne. Une occasion pour le gérontopôle de promouvoir une meilleure inclusion des citoyens âgés sur le territoire parisien.


Sensibiliser les pouvoirs publics au vieillissement pour mieux adapter les projets de territoire à la situation des citoyens âgés


Dispensée par Gérond’if, l’atelier de simulation au vieillissement est une sensibilisation sur la physiologie du vieillissement et les pathologies les plus fréquemment rencontrées par les plus âgés. La formation repose sur des mises en situation pour comprendre les effets du vieillissement afin de promouvoir les bonnes pratiques à adopter auprès de personnes âgées atteintes de divers pathologies (sarcopénie, arthrose, presbyacousie, troubles de la vision). Ces comorbidités sont d’ailleurs responsables de limitations fonctionnelles et parfois d’une perte d’autonomie.


Cette formation s’adresse à toute personne chargée de définir, concevoir ou mettre en œuvre des actions à destination d’un public âgé et Gérond’if œuvre à promouvoir cette sensibilisation auprès des institutions qui portent les sujets de l’autonomie des personnes âgées sur le territoire.

Engagée depuis des années pour l’inclusion des personnes âgées, la mairie de Paris développe et soutient de nombreuses actions pour répondre aux enjeux liés à l’âge. Parmi celles-ci, la sensibilisation au vieillissement portée par Gérond’if permet de mieux identifier les enjeux d’accessibilité, de mobilité sur l’espace public ou dans les transports, d’aménagement urbain, ou encore d’inclusion des personnes âgées sur le territoire parisien.


Un costume de simulation du vieillissement pour reproduire les difficultés sensorielles et motrices rencontrées par les plus âgés


La première étape de la formation vise à sensibiliser les participants sur les différentes formes de vieillissement. Ce dernier peut être réussi, usuel ou avec comorbidités.

A travers le revêtement d’un costume, les participants expérimentent le vieillissement avec comorbidités grâce à des éléments simulant : l’arthrose (usure du cartilage des articulations), la sarcopénie (diminution de la masse musculaire),la presbyacousie (perte de l’audition liée à l’âge) et certaines pathologies ophtalmologiques (glaucome, dégénérescence maculaire liée à l’âge, cataracte...)


Une fois dans le costume, les participants expérimentent des situations du quotidien : déambuler dans l’espace public, descendre les escaliers, se relever après une chute, manger, boire, prendre ses médicaments, faire ses courses etc.


Les ateliers de simulation du grand âge se concluent par une séance de débriefing qui permet de recueillir le ressenti des participants, d’analyser en groupe les pratiques professionnelles et de faire évoluer les contenus de formation.



Posts à l'affiche
Posts Récents