Le tabagisme chez les séniors : Gérond'if mène l'enquête !




À l’occasion du mois sans tabac, Gérond’if dévoile les premiers résultats de son enquête Cap Zéro Tabac. Une étude visant à évaluer les connaissances, attitudes et pratiques des professionnels de soins primaires face au tabagisme des sujets âgés. Cette recherche a bénéficié de l’aide de l’IReSP (Institut de Recherche en Santé Publique) dans le cadre de l’appel à projets pour réduire et lutter contre le tabagisme de 2018.


Une étude qui met en lumière une sous-représentation des seniors dans les campagnes de lutte contre le tabagisme

En France, le tabagisme reste la première cause de décès évitables. 70 % d’entre eux surviennent après l’âge de 60 ans. On pense souvent à tort que chez les seniors « le mal est fait ». Or, il a été démontré que le sevrage est bénéfique même après 60 ans : amélioration de l’espérance de vie, diminution des comorbidités, amélioration de la qualité de vie. Les chances de réussite du sevrage tabagique pour les seniors sont équivalentes à celles des fumeurs plus jeunes. Malgré toutes ces données, cette population est régulièrement omise des dispositifs et des campagnes de lutte contre le tabagisme.


Gérond’if a mené en collaboration avec le Pr Loïc Josseran, responsable du Département hospitalier de Santé Publique Site Raymond Poincaré – Garches Hôpitaux Universitaires Paris Ile-de-France Ouest et grâce à un financement de l’IRESP et de l’INCA, une étude questionnant les connaissances, attitudes et pratiques des professionnels des soins primaires face au tabagisme.

Une enquête destinée à évaluer les connaissances et pratiques des professionnels de santé vis-à-vis du tabagisme chez les seniors


Trois cents professionnels de santé en soins primaires exerçant en Ile de France (médecins, pharmaciens, infirmiers) ont répondu à un questionnaire traduit et adapté à partir d’un outil utilisé précédemment dans une étude réalisée au Royaume Uni.

L’adaptation du questionnaire a été validée par un comité scientifique comprenant des experts en santé publique, tabacologie et gériatrie et les représentants des ordres professionnels des médecins, pharmaciens et infirmiers. La passation des questionnaires a été réalisée par téléphone, sur le lieu de travail des professionnels par un institut de sondage (IFOP).

Des résultats révélateurs de paradoxes dans la perception des savoirs des praticiens pour accompagner les fumeurs âgés

Malgré des connaissances globalement satisfaisantes, certaines thématiques restent à approfondir. Ainsi 66% des sujets interrogés considèrent à tort que les fumeurs âgés sont moins enclins à arrêter de fumer que les jeunes fumeurs et 52% estiment à tort également qu’un bref conseil de sevrage tabagique n’est pas aussi efficace que des conseils plus intensifs pour aider les seniors à arrêter de fumer.


Une grande majorité des sondés estiment avoir les connaissances suffisantes pour inciter et accompagner les personnes âgées lors du sevrage tabagique. Pour autant, 62% estiment qu’un réel soutien vers un sevrage relève d’un praticien spécialisé.


Ce paradoxe se retrouve dans les pratiques. La majorité des professionnels libéraux sondés admettent ne pas fournir de soutien aux fumeurs âgés pour arrêter de fumer (51% « rarement ou jamais »), ni demander leur statut tabagique (55%). Seuls 35% des interviewés font état du statut tabagique des fumeurs âgés dans leurs dossiers cliniques et la consommation de cannabis n’est quasiment jamais évoquée.

Le besoin d’un renforcement de la formation en tabacologie


Les médecins et les professionnels ayant suivi une formation complémentaire en tabacologie et/ou gériatrie semblent plus enclins à évaluer le statut tabagique, inciter à l’arrêt du tabac et accompagner leurs patients âgés lors du sevrage.


Cette étude portant sur les connaissances, attitudes et pratiques des professionnels de soins primaires face au tabagisme des sujets âgés, met en évidence un réel besoin de formation. Au-delà de renforcer les connaissances, ces actions de formation devront s’attacher à questionner les attitudes des praticiens et réfléchir sur leurs pratiques pour améliorer la prise en charge du tabagisme chez les seniors.

Projet Cap Zéro Tabac, référence IReSP : Tabac-V03-08.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon
Partenaires :
AP-HP logo
Logo FHF
Logo FEHAP
URIOPSS logo
Logo Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France
logo dim.png
GEROND'IF, le gérontopôle d'Île-de-France
33, rue du Fer à Moulin, 75005 Paris (France) - Tél : 01-85-78-10-10 - Mail : contact@gerondif.org

© 2017 Gérond'if - Mentions légales

  • Gris Facebook Icône
  • Grey Twitter Icon
  • Gris LinkedIn Icône
  • Grey YouTube Icon