Partenaires :
AP-HP logo
Logo FHF
Logo FEHAP
URIOPSS logo
Logo Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France
GEROND'IF, le gérontopôle d'Île-de-France
33, rue du Fer à Moulin, 75005 Paris (France) - Tél : 01-85-78-10-10 - Mail : contact@gerondif.org
  • Grey Twitter Icon
  • Gris LinkedIn Icône
  • Grey YouTube Icon

Prévention de la perte d'autonomie après une hospitalisation par une intervention nutritionnelle et physique au domicile des personnes âgées

July 2, 2019

Gérond’if, le gérontopôle d’Île-de-France et 9 hôpitaux parisiens de l’AP-HP, vont conduire une étude visant à évaluer l’effet d’une prise en charge associant soutien nutritionnel et activité physique adaptée auprès de personnes âgées, dénutries ou à risque de dénutrition et sortant d’une Unité de Gériatrie Aigue (UGA).

 

Une intervention au domicile pour prévenir la perte d’autonomie de patients âgés après une hospitalisation

 

À l’hôpital, une personne âgée sur deux est dénutrie, 30 à 50 % des personnes âgées après une hospitalisation en urgence ont perdu de l’autonomie dans les actes de la vie quotidienne. La prise en charge nutritionnelle et l’activité physique adaptée (APA) pourraient avoir une action synergique pour améliorer le statut nutritionnel et la mobilité des patients âgés. La courte durée du séjour moyen en UGA (10-15 jours) ne suffit pas à renourrir, ni à rééduquer les patients. Il apparaît important de poursuivre ces actions au domicile.

La mise en place de programmes alliant conseils nutritionnels et activité physique adaptée (APA) à la sortie de l’hôpital pour des patients âgés dénutris ou à risque de dénutrition pourraient ainsi limiter leur perte d’autonomie.

 

NutriActif, une étude associant soutien nutritionnel et activité physique adaptée, pour en évaluer l’effet sur les personnes âgées dénutries

 

L’étude NutriActif vise à évaluer l’efficacité clinique et médico-économique d’une prise en charge personnalisée à domicile, associant conseils nutritionnels et APA, visant à limiter la perte d’autonomie chez les personnes âgées, dénutries ou à risque de dénutrition et sortant d’une UGA. 372 patients, de plus de 70 ans, seront inclus dans l’étude. L’étude prévoit également de recruter 160 aidants informels (famille, amis, voisins) du quotidien.

 

Au cours de cette étude, les patients seront aléatoirement répartis en deux groupes. Un groupe dit « contrôle », dans lequel les patients recevront des documents de Santé Publique France, présentant l’intérêt et les modalités de l’alimentation et de l’activité physique chez les personnes âgées. Un second groupe dit « intervention », associant des séances de conseils diététiques avec une d'APA, à domicile. Ces séances seront respectivement assurées par des diététiciens de «Saveurs et Vie» et des mo-niteurs d’APA de «Siel Bleu».

 

Cette étude, coordonnée par le Professeur Agathe Raynaud-Simon, Chef du service de gériatrie de l’Hôpital Bichat-Claude Bernard AP-HP, inclura les patients de 9 hôpitaux parisiens de l’AP-HP (Bichat-Claude-Bernard, Broca, Bretonneau, HEGP, Lariboisière, La Pitié Salpêtrière, Rothschild, Saint Antoine, Sainte Périne), pendant 15 mois. Le suivi et l’intervention dureront 3 mois pour chaque patient.

 

L’objectif de cette étude est de montrer la pertinence et l’efficacité de cette intervention à domicile sur la perte d’autonomie. Les résultats pourront ensuite alimenter la réflexion des décideurs publics sur la prise en charge des patients âgés en post-hospitalisation.
 
NutriActif, est financée par la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte Autonomie (CFPPA) de Paris, présidée par la Ville de Paris, dans le cadre de son programme de prévention de la perte d’autonomie sur le territoire.

 

Télécharger le communiqué de presse
 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche
Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon