Partenaires :
AP-HP logo
Logo FHF
Logo FEHAP
URIOPSS logo
Logo Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France
GEROND'IF, le gérontopôle d'Île-de-France
33, rue du Fer à Moulin, 75005 Paris (France) - Tél : 01-85-78-10-10 - Mail : contact@gerondif.org
  • Grey Twitter Icon
  • Gris LinkedIn Icône
  • Grey YouTube Icon

La simulation du grand âge, une formation qui éveille les consciences et favorise l’empathie des soignants

December 4, 2019

 

Gérond’if a mené une étude destinée à évaluer l’impact de la formation avec un costume de simulation du grand âge sur les perceptions du vieillissement auprès du personnel soignant de gériatrie et d’Ehpad

 

Changer les regards sur le vieillissement et adapter ses pratiques professionnelles auprès des personnes âgées

 

Le sujet âgé est souvent stigmatisé par le regard que lui porte la société mais aussi par celui porté par les soignants. Afin de mieux comprendre le quotidien d’une personne âgée et les limitations physiques liées au vieillissement, le Dr Christine Chansiaux, chef de Pôle du Département de Médecine Gériatrique et Soins Palliatifs au Centre Hospitalier Rives de Seine Courbevoie en partenariat avec Gérond’if propose, au personnel soignant de gériatrie et d’Ehpad, la formation « Vis ma vie ! ». Une formation qui permet aux professionnels travaillant avec des personnes âgées de percevoir les effets du vieillissement à travers un costume de simulation du grand âge. Aujourd’hui se sont plus d’une centaine de professionnels sensibilisés chaque année, qui ont vu leur perception sur le vieillissement se modifier après l’expérience.

 

Evaluation de l’impact du costume de simulation du grand âge auprès du personnel soignant de gériatrie et d’Ehpad

 

Pour évaluer l’efficacité de la formation auprès du personnel soignant, Gérond’if a conduit une étude destinée à mesurer l’évolution des perceptions du soignant face au vieillissement à la suite d’une formation au costume de simulation du grand âge. Il a été distribué à chaque participant le questionnaire « The Attitudes to Ageing Questionnaire (AAQ) » avant et après le port du costume, puis 6 à 12 mois après la formation. Les réponses ont ensuite été comparées. En parallèle, des entretiens semi-directifs ont également été réalisés auprès d’un échantillon de volontaires pour mesurer l’évolution de leur empathie 12 mois après la formation.

 

Les résultats de l’étude révèlent un changement de perception immédiat à la suite de la simulation : les participants associent plus fréquemment le vieillissement à la notion de perte (65,9%) et d’isolement (70,5%) après l’expérience. Cependant, ces perceptions s’atténuent au fil du temps : 45,4% et 50,0% des participants les ressentent encore au bout des 12 mois.

 

L’expérience montre également une amélioration de l’empathie chez l’ensemble des participants de façon durable (jusqu’à 1 an après la formation). Cette amélioration semble s’estomper quelque peu avec le nombre d’années d’expérience en gériatrie. La prise de conscience de l’isolement, de la dépendance et du handicap sensoriel est ainsi plus forte chez les jeunes diplômés (<5 ans) que chez les plus expérimentés (>10 ans).

 

La formation « Vis ma vie ! » au service de la bientraitance

 

La formation « Vis ma vie ! » constitue un bon moyen pour éveiller les consciences des soignants afin de favoriser la bientraitance. Ressentir les difficultés liées au vieillissement améliore significativement l’empathie du soignant envers le patient âgé et va ainsi l’amener à remettre en perspective certaines de ses pratiques professionnelles. L’expérimentation du costume de simulation du grand âge représente ainsi un outil intéressant pour promouvoir la bientraitance et pourrait devenir une étape clé dans la formation du personnel soignant.

Découvrir le poster

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche
Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon